mardi 30 septembre 2008

fenêtres



En sortant de rhéto, j'ai pris des cours de photo à l'académie. Je trimballais mon appareil un peu partout avec moi. Ce que je préférais c'était me balader le soir et voir tout ces gens qui vaquent derrière leurs fenêtres. Je voulais tous les photographier mais j'avais des scrupules. Je me suis donc abstenue. Avec Through the window Giorgio Barrera le fait! Toutefois je pense que les personnes photographiées sont au courant.
Rozenn Brécard, elle, dessine ces fenêtres nocturnes. Elles valent le détour.
Un petit dernier pour la route? Il s'agit de Windows de Peter Greenaway.

lundi 29 septembre 2008

lubie ou toquade?


Il y a quelques jours, m'a pris la lubie de faire un calendrier de l'avent. J'y travaille depuis ce matin. J'ai tenté de me mettre dans une ambiance "Noël", ressorti l'un ou l'autre bouquins, revu quelques photos, ... Et je me suis concentrée très très fort. Du coup, j'ai l'impression d'être en plein mois de décembre. J'ai les doigts gelé, un grand châle de Mamy sur les épaules et le nez qui coule. Je ne sais même pas exactement pourquoi je veux faire ça. Pour le défi peut-être.

Les livres consultés:
Un chant de noël de Charles Dickens, illustré par Lisbeth Zwerger.
Le cadeau inattendu d'Eva Heller, illustré par Michael Sowa.
Le dictionnaire du père Noël de Grégoire Solotareff.

Et pour vérifier s'il s'agit d'une lubie ou d'une toquade, je cherche grâce à ceci. Eh oui, c'est pub aujourd'hui. Haha. Et bénévolement s'il vous plaît.

dimanche 28 septembre 2008

video

dans la gamelle



Aujourd'hui, je me souviens de ces délicieux Dim Sum que nous ont cuisiné Marie et François. J'aimerais bien en manger à nouveau ce soir. Marie et François font parties des gourmands et gourmets duellistes. En attendant, je vais essayer de rattraper ma soupe au céleri rave. Très réussie pour ceux qui aiment passionnément ledit légume. Je découvre que ce n'est pas mon cas.

mardi 16 septembre 2008

à faire vous même


1, 2 et 3 présentations de l'autoprogettazione de Enzo Mari
et trois petits meubles en carton pour les enfants.

samedi 13 septembre 2008

Gustav Gustafsson





C'est grâce à Lisen Adbåge que j'ai découvert le travail de Gustav Gustafsson. J'ai eu envie de lui poser quelques questions sur son travail.

I don't remember if you are still a student or already end up with school. Do you make photography project on your own or for someone/something else?
I finished school, more of a project year actually.
I only make projects for myself and on my own, maybe in the future I'll do something for someone.


How do you make a specific photography project? Do you choose a theme and then take picture or do you gather photos together and organize them under a subject. To resume my questions : does the picture come first or is it the theme?
The theme always comes first when I'm working on a special project. But I also take pictures, snapshots if you like, just because they are aesthetic or have something that can categorize as humour in them.

How do you consider your projects, works : as something philosophical, illustrative or just technic?

I more consider my photography as some level of documentary. But I like to set up photos also, to illustrate a made up event.

I am particularly curious about the project 23/4. Those pictures are so mysterious. What happen this day?
I love the subtle shades of grey, the very low contrasts. When I see them I want to use them as an inspiration for the shades while engraving.

The date should actually be 24/3, I wrote it wrong when I made the website and haven't bother to change it. haha.
It's last day of snow this past winter. I woke up early that morning and everything was white, you could'nt hardly see 100 meters ahead of you cause of the snowfall. I found it so bizzare, cause the days before it really felt like the spring was on is way.
So I went out and documented it, using film and exposing it, for me, in a new way. The pictures are then copied on paper in a darkroom and then later scanned.

The send him to find me project is also very attractive to me. Why do you choose to fire the flash? Again I see it like a project very narrative. But it is maybe because I am an illustrator and imagining stories is my way to consider the things I see.
In 'send him to find me' i used flash because i wanted that certain look, the hard direct flash on the trees and the ambient light in the background. the title is from a song that my older brother wrote, that I wanted to illustrate.

Merci beaucoup Gustav!

vendredi 5 septembre 2008

deux peintures et des cimaises qui crollent



J'ai voulu voir l'exposition Kveta Pacovska. J'y ai été aujourd'hui, dernier jour. Verdict : lire plus haut. J'aimerais dire qu'on ne m'y reprendrat plus mais je risque de me tromper.